Présentation de notre association

Introduction

Malgré les initiatives et les efforts faits, les personnes porteuses d’un handicap sont encore trop souvent exclues de la société par manque de volonté, manque de moyens ou bien encore manque d’ouverture.

Il existe une alternative à cela à Besançon en Franche-Comté : L’ALEDD, Association pour les Loisirs des Enfants Différents mais Déterminés.

 

Son objet : donner la possibilité aux enfants en situation de handicap d’être acteurs de leur vie sociale à travers la pratique d’activités de loisirs : leur différence ne doit plus les laisser en marge de la société.

IDENTIFICATION DE L’ASSOCIATION

Nom de l’association : Association pour les Loisirs des Enfants Différents mais Déterminés

Sigle de l’association : ALEDD

Adresse Bureau et Siège social : 14 rue Violet 25000 BESANCON

Tel  : 03.81.83.53.69

Portable : 06.71.45.19.75

E-mail : associationaledd@gmail.com

Site internet : www.aledd.org

Facebook : https://www.facebook.com/ALEDD-498940203476285/

 

Déclaration en Préfecture le : 28 septembre 1998

A : Préfecture du Doubs

Date de publication au Journal Officiel : 17 octobre 1998

 

 

  • Association de loi 1901

  • Association reconnue d’Intérêt Général

  • Agréée Jeunesse et de l’Education Populaire

  • Agréée Jeunesse et Sports

Moyens humains :

  1. Nombre d’adhérents : 40

Bénévoles : 10

Un salarié permanent en CDI

Une salariée en CDD

Un Service Civique

Postes d’animateurs saisonniers : 12

Constat

Il est communément admis que les personnes handicapées forment l’une des catégories les plus défavorisées de notre société et que des obstacles continuent à leur barrer l’accès à tout aspect de la vie sociale. A partir du moment où l’on renforce l’intégration scolaire des enfants en situation de handicap, on voit apparaître une forte demande des familles pour une participation de ces jeunes aux activités périscolaires et extrascolaires (accueils de loisirs sans hébergement, activités sportives…) à laquelle les communes sont mal préparées sur le plan financier et matériel.

Problématique

Les activités périscolaires et extrascolaires sont le complément indissociable de la socialisation de l’enfant, elles prennent le relais du nécessaire encadrement de l’enfant après la classe ou pendant les périodes de congés. Durant le temps extra-scolaire (191 jours par an) qui est réservé aux loisirs pour la plupart des enfants « ordinaires », les enfants en situation de handicap n’ont pas accès aux mêmes activités.

 

Pourtant l’article 31 de la convention relative aux droits des enfants dit :

 

1. Les États parties reconnaissent à l'enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge, et de participer librement à la vie culturelle et artistique.
2. Les États parties respectent et favorisent le droit de l'enfant de participer pleinement à la vie culturelle et artistique, et encouragent l'organisation à son intention de moyens appropriés de loisirs et d'activités récréatives, artistiques et culturelles, dans des conditions d'égalité.

 

 

 

De plus : l’article 23 concernant les droits de l’enfant handicapés stipule que :

 

1.Les États parties reconnaissent que les enfants mentalement ou physiquement handicapés doivent mener une vie pleine et décente, dans des conditions qui garantissent leur dignité, favorisent leur autonomie et facilitent leur participation active à la vie de la collectivité.

3. Eu égard aux besoins particuliers des enfants handicapés, l'aide fournie conformément au paragraphe 2 est gratuite chaque fois qu'il est possible, compte tenu des ressources financières de leurs parents ou de ceux à qui l'enfant est confié, et elle est conçue de telle sorte que les enfants handicapés aient effectivement accès à l'éducation, à la formation, aux soins de santé, à la rééducation, à la préparation à l'emploi et aux activités récréatives, et bénéficient de ces services de façon propre à assurer une intégration sociale aussi complète que possible et leur épanouissement personnel, y compris dans le domaine culturel et spirituel.

Solution

Devant ce constat, deux mamans d’enfants handicapés moteurs : Mme SUGNY et Mme MARANDET, fondatrices de l’association, ont pris la nécessaire initiative de créer  L’ALEDD (Association pour les Loisirs des Enfants Différents mais Déterminés).

Il a fallu et il faut encore du temps et de l’énergie pour concilier vie de famille, travail, création et vie d’une association. Cette association, de part son originalité et le fait d'être créée par des parents, s'est vite retrouvée très isolée. Les financeurs étaient sceptiques quant à son espérance de vie, quant à sa pertinence. Mais l’association ne s’est pas découragée; galvanisée par sa Présidente, elle a cherché des soutiens auprès d’autres associations, de fondations…

Plusieurs fois nous avons été encouragés, récompensés et c’est autant de signes de reconnaissance qui nous ont confortés dans notre envie d’aller plus loin.

 

Et c’est ainsi que, depuis 15 ans maintenant, l’ALEDD agit pour rendre accessible aux jeunes déficients les loisirs socioculturels et sportifs.

 

L’ALEDD est la seule association de la région à proposer des activités de loisirs pour ce public tout au long de l’année.

 

De nombreuses associations telles que l’ADAPEI, l’APF, l’Aide Sociale à l'Enfance et l’Hygiène Sociale du Doubs nous sollicitent pour inscrire à nos activités des enfants fréquentant leurs établissements.

Historique

  • L’année 1998 voit naître L’ALEDD.

 

  • En 1999, ALEDD c’est une semaine d’activité pour 8 enfants en situation de handicap.

 

  • En 2002, ALEDD compte 1 salarié à temps plein. 12 enfants peuvent profiterd’activités les mercredi après-midi et partagent leurs goûters avec les enfants de la MJC de Palente. 4 semaines de séjours sont mises en places.

 

  • Aujourd’hui ALEDD compte 1 salarié à temps plein et une salariée en CDD. Entre 15 et 20 enfants bénéficient d’activités de loisirs tous les mercredis après-midi, pendant les vacances de la Toussaint, de Noël et de Pâques. Plus de 30 enfants profitent des 5 semaines de séjours.